Przejdź do treści

PRESENTATION

Le groupe de recherche DISEM est né en 2014 à l’Université Pédagogique de Cracovie. Il regroupe actuellement cinq chercheurs qui organisent leurs travaux autour de trois mots clés : Discours Inférence Sémantique.

 

DISEM dans ses recherches postule une interdépendance entre une structure sémantique et sa réalisation lexico-syntaxique dans un type de discours. On retient donc deux postulats théoriques :

  • (a) Il y a une prédominance de la structure sémantique sous-jacente de toutes réalisations linguistiques, responsable, entre autres, du phénomène d’inférence;
  • (b) Il est nécessaire de déterminer le type de discours avant d’en faire une analyse lexico-syntaxique. Ainsi, l’unité linguistique ne peut être désambiguïsée que dans le discours.

 

Ainsi chaque type de discours se caractérise par l’ordre de structures sémantiques complexes qui y dominent. Une structure sémantique complexe peut ainsi revêtir la forme d’une phrase complexe, d’une phrase simple, d’un SN, etc., ou bien être inférée en totalité ou en partie. Les recherches sur la matrice lexico-syntaxique de n’importe quel genre textuel se réalisent sur deux niveaux :(i) le niveau sémantique et (ii) le niveau lexico-syntaxique.

 

(i) Niveau sémantique

    • a) L’existence d’une nébuleuse sémantique construite autour des concepts propres à un genre donné. Elle est définie comme un schéma mental obligatoire pour le genre, une image primaire sans variété de détails, ne comportant que des éléments prototypiques.

 

Par exemple:

La nébuleuse sémantique du roman policier est constituée autour de trois concepts : personnage-crime-enquête .

 

    • b) Motif sémantique est un schéma de concepts obligatoires se réalisant dans une situation précise.

 

Par exemple :

Le concept crime donne accès à trois motifs sémantiques :

(i) crime in esse – la scène de crime;

MOTIF: lieutempspositioncadavretraces

(ii) crime in fieri – commettre un crime:

MOTIF: lieutempsmeurtriervictimeoutil de meurtre, etc.

(iii) crime in posse – planifier un crime

MOTIF: meurtriervictimeoutilmobile/motifsentimentscirconstances, etc.

 

(ii) Niveau lexico-syntaxique

a) Matrice lexico-syntaxique : réalisation linguistique idiomatique de la nébuleuse sémantique.

b) Structure lexico-syntaxique : toute réalisation du motif sémantique grammaticalement complète.